Le corps de mon père


RHIZOMES COMPAGNIE

Dimanche 27 janvier 2019

THÉÂTRE
CONTEMPORAIN
D’après le texte de Michel Onfray : Tome 1 du Journal Hédoniste
15 h
Théâtre Municipal
durée : 1 h 10
TARIF B
Tout public

Mise en scène, interprétation :
Bernard Saint Omer

Dans ce texte Michel Onfray évoque avec pudeur et lyrisme son enfance auprès de son père, ouvrier agricole taciturne et très courageux.

Il parle de l’amour infini, bien que rarement exprimé qui les liait. Une bouleversante déclaration d’amour filiale. « Dans le monde où mon enfance se déplia, la tendresse ne se disait pas. Ni par les mots ni par les gestes. »

Il évoque l’époque où l’agriculture n’était pas encore mécanisée et où le confort n’était pas arrivé. « Dans une cuisine nous vivions en permanence : les repas, les bains pris dans une bassine métallique, les devoirs, les fêtes, les jours de bonheur et ceux de tristesse. »

Il évoque aussi la vie agricole, le soin apporté aux bêtes ainsi qu’à la terre, par tous les temps, le gel la canicule. « Le temps n’était pas compté c’est la nature et le patron qui commandaient. Au moment de la moisson mon père travaillait presque jour et nuit. » Bernard Saint Omer nous livre ce texte avec réalisme.

Un spectacle exceptionnel, nous n’avons pas d’autres mots pour qualifier le travail de Bernard St Omer qui réuni le père et le fils par sa seule présence (Le Monde)

Mise en scène inventive (Télérama)


Plus de détails sur le spectacle ? Téléchargez le dossier :

Dossier de présentation
Revue de presse